jeudi 12 janvier 2012

Émission spéciale des Francs Tireurs sur notre dépendance à l'automobile

Dans une émission d'une heure sur le rapport des québécois à l'automobile, on peut entendre Richard Bergeron expliquer pourquoi les québécois deviennent agressifs derrière un volant alors qu'ils restent très courtois lorsqu'ils prennent le transport en commun.



On peut aussi y entendre le maire du Plateau Mont-Royal, Luc Ferrandez expliquer les raisons qui ont poussé son administration à effectuer des mesures d'apaisement de la circulation dans son quartier.



L'émission se termine avec un "freak" qui aime tellement sa voiture qu'il lui a écrit un poème. C'est vraiment lui qui vole la vedette...

Ajout 2012-01-13: l'intégrale de l'émission est disponible sur la section des Francs-Tireurs sur le site de Télé-Québec. Vous pourrez y entendre les commentaires, pertinents comme toujours, de Gérard Beaudet, que j'ai eu la chance d'avoir comme professeur à l'Institut d'urbanisme de l'Université de Montréal.

2 commentaires:

  1. Nous voyons se profiler dans un avenir pas si lointain des changements importants à la culture du char (individualisme) laquelle à modelée l'urbanisation mal adaptée qu'on constate aujourd'hui. Actuellement, c'est 45% de la polulation mondiale qui vie en millieu urbain et ce sera 75% d'en vingt ans. Fini le rêve de la grosse maison en banlieu, le chalet à la campagne et le gros char. Vivre le collectif. Nous ne sommes pas des êtres collectifs il me semble? Qu'attendez-vous pour vous adapter? J'ai fait ces changements et je m'en porte beaucoup mieux aujourd'hui. Je suis tout à fait d'accord avec l'objectif de créer des millieux de vie en ville et c'est la solution adaptée pour l'urbanisation du future. Chapeau à ces individus (ces êtres collectifs, je dirais même surtout humains) qui osent nager à contre-courant défiant mépris et immobilisme.

    RépondreSupprimer